Histoire

Exploitation viticole fondée au début du siècle par le grand-père, les caves CAROD, situées en plein cœur de l’appellation du Diois

Sur un terroir montagneux situé de part et d'autre de la Vallée de la Drôme, les 40 ha des Caves Carod sont accrochés aux flancs des coteaux. Les vignes s'étendent sur des sous-sols marneux et argilo-calcaires. Sous les influences climatiques combinées des Hauts plateaux du Vercors (sommets à plus de 2000 mètres d'altitude), et de la Drôme provençale, le vignoble bénéficie de nuits fraîches et de journées très ensoleillées. Les saisons sont bien marquées : étés chauds, hivers froids et souvent enneigés.

 C'est dans les années 1940, que Paul Barnier et Amade Carod, son gendre, produisent et commercialisent leurs premières bouteilles de Clairette de Die. Une vingtaine d'années plus tard, le fils ainé d'Amade, Alain, rejoint l'exploitation familiale et rachète quelques hectares de vignes.

Il est à son tour rejoint par son frère Marcel, et à eux deux, ils vont étendre le vignoble et la vente de leur produit. En 2008, Alain et Marcel Carod décident de céder leur entreprise aux Grands Chais de France. Depuis plus de cinquante ans, la propriété Carod s'est progressivement développée, en adaptant ses locaux et en acquérant des outils de haute technicité. L'ensemble des halls de stockage sont thermorégulés, et la cave dispose de trois lignes d'embouteillage distinctes. D'autre part, les Caves Carod sont certifiées par ECOCERT pour la transformation et l'élaboration de raisins issus de l'Agriculture Biologique. La cave Carod dispose de plusieurs salles dédiées à la Clairette de Die et aux traditions locales du début du siècle, une vision panoramique des caves ainsi qu'une projection de dix minutes sur le vignoble et la fabrication de la Clairette de Die.

Mentions légales - Réalisation Amenothès Conception

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération



FERMER